Familles d'Accueil

Les parents

Les parents des enfants ont eu généralement moins de chance que d’autres dans la vie ; ils ont souvent connu des ruptures et d’importantes difficultés depuis leur petite enfance ; ils ont peu de soutien de la part de leur entourage familial, sont souvent isolés socialement, et souffrent parfois de dépendances. Pour toutes ces raisons, ils n’arrivent pas à répondre quotidiennement aux besoins de leur enfant.
S’ils doivent faire face à autant de soucis, on peut imaginer que la fatigue et l’énervement ont parfois pris le dessus. S’occuper des enfants devient alors une surcharge. Dans certaines situations plus graves, les parents ne parviennent pas à établir une relation affective et éducative profitable pour leur enfant.
Un premier obstacle pour les parents est de reconnaître qu’ils ne peuvent pas continuer seuls à prendre soin de leur enfant. Ce pas est difficile à franchir pour eux : ils craignent les critiques de leur entourage, ils se sentent coupables d’abandonner leur enfant, ils ont peur de reproduire ce qu’eux-mêmes ont subi jadis…
Quand on leur parle d’une solution de placement familial, les parents hésitent souvent à l’accepter. Ils redoutent que leur fils ou fille ne s’attache trop à ceux qui l’accueillent.
La plupart des parents rêvent de reprendre leur enfant à la maison, même si leurs conditions de vie ne le permettent pas, et ils ne peuvent s’empêcher de le dire à l’enfant.
De toute manière, ils veulent rester le père ou la mère de l’enfant. Leur plus grande crainte est que l’enfant ne les reconnaisse plus comme parents.
Avec l’accord des autorités, ils maintiennent un lien avec leur enfant, et peuvent être soutenus dans un projet de réintégration.